• Conversation Affaires
  • Femmes Fenetres
  • Reunion
  • Travail Maison
  • Accueil
  • Qui sommes-nous?
  • Communiqués de presse
  • 2016
  • le 21 janvier 2016 - Ottawa, le 21 janvier 2016 – Une centaine de partenaires étaient réunis ce soir pour assister aux célébrations du premier anniversaire du Centre d’information juridique d’Ottawa (le Centre).

Communiqués de presse

le 21 janvier 2016 - Ottawa, le 21 janvier 2016 – Une centaine de partenaires étaient réunis ce soir pour assister aux célébrations du premier anniversaire du Centre d’information juridique d’Ottawa (le Centre).

Ouvert au public depuis le 15 janvier 2015, le Centre offre à l’ensemble de la population ontarienne une rencontre gratuite de 30 minutes avec une avocate, en personne ou par téléphone, en français ou en anglais, sur une base strictement confidentielle. Les justiciables y reçoivent de l’information qui leur permet de comprendre l’enjeu juridique auquel ils font face, de prendre des décisions éclairées et de naviguer au sein du système judiciaire.

Projet pilote de quatre ans, le Centre récolte déjà des résultats prometteurs. En l’espace d’un an, il a en effet répondu à près de 1 200 demandes de service, plus particulièrement auprès d’une population vulnérable puisque 59 % des justiciables avaient un revenu annuel de moins de 30 000 $ et près de 95 % des justiciables n’étaient pas représentés par un avocat.

Parmi tous les invités de marque de la soirée, le Centre d’information juridique a eu l’honneur de recevoir la très honorable Beverley McLachlin qui a tenu des propos forts intéressants lors de la conférence de presse donnée peu avant l’arrivée des invités. La juge en chef de la Cour suprême du Canada a notamment déclaré :

« Le travail qu’effectue le Centre d’information juridique d’Ottawa est l’une des nombreuses façons pour nous d’aider à faire en sorte que l’ensemble des Canadiennes et des Canadiens – indépendamment de leur situation financière – puissent s’adresser au système judiciaire et trouver des solutions justes et adaptées à leurs problèmes juridiques. De tels projets ne sauraient exister sans la vision, le dévouement et les efforts inlassables de nombreux groupes et individus. Je tiens à offrir mes plus sincères félicitations à toutes les personnes et organisations qui sont à l’origine de cette importante initiative et qui ont contribué à sa réalisation. »

Le Centre peut répondre à toutes les questions juridiques sans limitation au niveau du domaine de droit et s’adresse à toute la population sans aucun critère d’admission. En ce sens, il se veut un concept de service unique et ouvert à tous qui répond de façon large aux grands enjeux de l’accès à la justice.

« En devenant l’étape de départ incontournable des justiciables de la province face à un enjeu juridique, le Centre d’information juridique d’Ottawa désengorge les ressources spécialisées existantes et réduit les coûts et les délais liés à l’appareil judiciaire, déclare Maître François Baril, président de l’AJEFO. »

Le Centre d’information juridique d’Ottawa a été rendu possible grâce à la contribution financière du ministère de la Justice Canada au moyen de la Feuille de route pour les langues officielles du Canada 2013-2018. Ces résultats encourageants permettent déjà au Centre d’entrevoir une possible reproduction de ce modèle ailleurs en province ou au Canada.

Le Centre est une initiative de l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO) qui œuvre depuis 35 ans à favoriser l’accès à la justice en français afin d’assurer l’accès équitable à la justice dans les deux langues officielles. L’AJEFO sensibilise, informe et éduque les juristes et le grand public quant à leurs droits en matière de services juridiques dans la langue officielle de leur choix.

  • pic1
    Me François Baril, président de l'AJEFO, et la très honorable Beverley McLachlin, Cour Suprême du Canada
  • pic2
    Me François Baril, président de l'AJEFO, et Me Andrée-Anne Martel, directrice générale de l'AJEFO
  • pic3
    La très honorable Beverley McLachlin, Juge en chef de la Cour Suprême du Canada, au sujet de l'accès à la justice
  • pic4
    La très honorable Beverley McLachlin, Juge en chef de la Cour Suprême du Canada, au sujet de l'accès à la justice
  • pic5
    Me Michel Francoeur, directeur et avocat général de la Direction des langues officielles, ministère de la justice
  • pic6
    La très honorable Beverley McLachlin, Juge en chef de la Cour Suprême du Canada, et Me Janet Minor, Trésorière du Barreau du Haut-Canada
  • pic7
    L'Équipe du Centre (Alexandra Waite, Marie-Renée Sirois, Jocelyne Grzela et Alina) avec Me François Baril et Me Andrée-Anne Martel

    Me Andrée-Anne Martel, Directrice générale
    Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO)
    (613) 842-7462, poste 230
    amartel@ajefo.ca
    @ajefo_justice | @aamartel2

    ImprimerCourriel