• Conversation Affaires
  • Femmes Fenetres
  • Reunion
  • Travail Maison
  • Accueil
  • Qui sommes-nous?
  • Communiqués de presse
  • 2015
  • le 10 avril 2015 - L'AJEFO se réjouit de la nomination de l’honorable Lise T. Maisonneuve comme juge en chef de la Cour de justice de l’Ontario

Communiqués de presse

le 10 avril 2015 - L'AJEFO se réjouit de la nomination de l’honorable Lise T. Maisonneuve comme juge en chef de la Cour de justice de l’Ontario

Ottawa, le 10 avril 2015 – L’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO) se réjouit de la nomination de l'honorable Lise T. Maisonneuve en tant que juge en chef de la Cour de justice de l’Ontario. Elle remplacera la juge en chef sortante, l’honorable Annemarie E. Bonkalo dès le 4 mai 2015.

Cette nomination fera d’elle la deuxième femme ainsi que la première personne francophone à occuper les fonctions de juge en chef de cette Cour.

La juge en chef adjointe Maisonneuve a été nommée juge de la Cour de justice de l'Ontario en 2003, juge et chef de l'administration locale en 2008, juge principale régionale de la région de l'Est en 2011 et enfin, juge en chef adjointe de la Cour de justice de l'Ontario en 2013. Forte d’une carrière exemplaire, elle s’est distinguée comme chef de file de démarches innovatrices, responsable des initiatives de la Cour liées, entre autres, à la modernisation des tribunaux, à l'éducation judiciaire, à l'éducation juridique publique et à l'élimination des retards dans les tribunaux criminels.

Diplômée de la Faculté de droit de l'Université d'Ottawa, la juge en chef adjointe Maisonneuve a été admise au Barreau en 1991. Elle a exercé en qualité d'associée au cabinet Carroll, Wallace & Maisonneuve d’Ottawa, où elle s'est spécialisée dans le droit criminel. Elle a également agi comme conseillère du ministère de la Défense nationale et conseillère juridique spéciale du juge en chef Brian Dickson pour diverses enquêtes militaires.

« Au cours d'une carrière judiciaire exemplaire, la juge Maisonneuve a acquis une réputation de solide chef de file, de collaboratrice efficace et de défenseuse déterminée de la modernisation et de l'amélioration continue de nos tribunaux », a déclaré la procureure et ministre Madeleine Meilleur.

Elle a été coprésidente du Réseau ontarien d'éducation juridique et est membre de l'Association des juristes d’expression française de l’Ontario.

Au nom de tous ses membres, l’AJEFO offre ses plus sincères félicitations à la juge Lise Maisonneuve. La nomination de juges bilingues constitue une étape essentielle afin d’assurer l’accès à la justice en français dans les tribunaux de l’Ontario.

L’AJEFO est un organisme à but non lucratif qui fait la promotion de l’accès à la justice en français en Ontario.

Me Andrée-Anne Martel
Directrice générale
Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO)
amartel@ajefo.ca
@ajefo_justice - @aamartel2

ImprimerCourriel