• Conversation Affaires
  • Femmes Fenetres
  • Reunion
  • Travail Maison

Communiqués de presse

le 13 décembre 2007 - L’AJEFO souligne le besoin d'un appui financier important pour la formation en justice

L’Association des juristes d’expression française de l’Ontario remercie les organisateurs de l’avoir invité à la consultation régionale de Patrimoine canadien portant sur la stratégie fédérale en matière de langues officielles à Toronto le 7 décembre 2007. L’AJEFO a délégué la directrice générale, Me Sonia Ouellet, comme représentante de l’association lors de cette consultation exceptionnelle afin de faire valoir l'importance du secteur de la justice dans la planification et l'épanouissement des communautés minoritaires francophones.

« Nous voulons réitérer l'importance d'investir dans le secteur de la justice, notamment la formation, la recherche, le réseautage et les initiatives concertées qui unissent les forces des communautés francophones pour bâtir l'avenir et l'espace francophone canadien », a déclaré Me Ouellet. « Nous sommes reconnaissants envers l’honorable Bernard Lord et Patrimoine canadien de nous avoir invité à participer au processus de consultation. » Depuis un bon nombre d'années, l’AJEFO oeuvre auprès de la communauté francophone ontarienne afin d'améliorer l'accès à la justice en français.

Lors de la consultation, Me Ouellet a indiqué que l'AJEFO est fière d'avoir participé à la création et la promotion du projet "Carrières en justice" en plus d'avoir été une partenaire clé du Ministère du Procureur général dans l'élaboration de l'Institut de développement professionnel en français pour les procureurs de la Couronne provenant des quatre coins du pays.

« Ces initiatives sont des pratiques exemplaires de concertation et de collaboration entre les organismes communautaires, les juristes d’expression françaises et les instances gouvernementales. Le financement et la collaboration de plusieurs ministères tels que Patrimoine canadien et le Ministère de la Justice ont permis de mobiliser les efforts et créer des retombées pan-canadiennes qui permettent de construire et d’améliorer les services en français », a rajouté Me Ouellet.

Finalement, l’AJEFO a fait valoir que le secteur de la justice requiert un investissement important pour assurer une amélioration des institutions qui font la formation de tous les intervenants clés nécessaires, en vue d’assurer un système judiciaire fonctionnel et efficace qui répond aux obligations linguistiques partout au Canada. L’AJEFO, comme ses associations sœurs, souhaite que PCH appuie une initiative qui mettrait en marche un Consortium national de formation en justice dont les objectifs seraient de:

  1. Augmenter de façon importante la formation pour des programmes de traduction juridique, secrétaire juridique, criminologie, formation continue en français juridique, techniques policières, travail social, etc. ;
  2. Augmenter les ressources humaines bilingues bien formées au sein de l'appareil gouvernemental afin d'aider les communautés francophones, les provinces et le gouvernement fédéral ;
  3. Encourager la formation en français dans le secteur de la justice, ce qui permettrait d'assurer la relève dans ce secteur crucial pour une société sécuritaire, démocratique et juste ;
  4. Valoriser davantage la langue française auprès des jeunes francophones, des jeunes de l'immersion et des immigrants dans l’optique de diriger ces derniers vers des carrières et des professions nécessaires pour la modernisation, la compétitivité ainsi que la croissance économique du Canada.

Tél. : 613-842-7462
Téléc. : 613-842-8389
Courriel : bureau@ajefo.ca
Web : ajefo.ca

Contact : Andrée-Anne Martel
Courriel : amartel@ajefo.ca

ImprimerCourriel