• Conversation Affaires
  • Femmes Fenetres
  • Reunion
  • Travail Maison
  • Accueil
  • Qui sommes-nous?
  • Communiqués de presse
  • 2018
  • PLAN D’ACTION POUR LES LANGUES OFFICIELLES 2018-2023 : L’AJEFO RECONNAÎT LA VOLONTÉ DU FÉDÉRAL D’APPUYER L’ACCÈS À LA JUSTICE

Communiqués de presse

PLAN D’ACTION POUR LES LANGUES OFFICIELLES 2018-2023 : L’AJEFO RECONNAÎT LA VOLONTÉ DU FÉDÉRAL D’APPUYER L’ACCÈS À LA JUSTICE

Ottawa, le 29 mars 2018 – L’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO) était présente hier au dévoilement officiel du Plan d’action pour les langues officielles 2018-2023 : Investir dans notre avenir en présence de l’honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada, et de l’honorable Mélanie Joly, ministre de Patrimoine canadien. Concernant le financement accordé au secteur de la justice, celui-ci sera octroyé de deux façons :

  1. Dans le cadre du renforcement de l’accès aux services, 10 millions seront ajoutés de façon permanente aux 40 millions du précédent Plan d’action 2014-2018, pour un total de 50 millions de dollars sur cinq ans destinés à renforcer l’accès à la justice de tout Canadien dans la langue officielle de son choix. Par le biais du Fonds d’appui à l’accès à la justice dans les deux langues officielles, ces fonds seront distribués aux organismes éligibles pour financer des projets correspondants aux deux piliers : Information et Formation.

Compte tenu de la prééminence des besoins des communautés minoritaires francophones du pays en termes d’accès à la justice, l’AJEFO reconnait la volonté du gouvernement d’appuyer de façon importante l’accès à la justice dans les deux langues officielles. « Toutefois, il y a un énorme rattrapage à faire puisque cette enveloppe budgétaire avait été négligée sans aucune augmentation depuis 10 ans, déclare Me Sonia Ouellet, présidente de l’AJEFO. Nous attendons impatiemment de savoir comment cette bonification sera répartie et attribuée ».

  1. Dans le cadre du renforcement des communautés, le gouvernement assurera le retour du financement de base à hauteur de 3,75 millions de dollars sur cinq ans des organismes canadiens admissibles dédiés à la justice des communautés minoritaires afin d’assurer leur voix en tant que porte-paroles.

L’AJEFO se réjouit du rétablissement du financement de base des organismes éligibles qui avait été coupé en 2013. « Il est indispensable de soutenir financièrement une partie du fonctionnement administratif d’un organisme autrement que par l’entremise de la gestion de ses projets, indique Me Ouellet. Ce financement de base offrira à l’AJEFO une certaine marge de manœuvre et une capacité accrue d’assumer son rôle de chef de file et de porte-parole dans le secteur de la justice. Le financement de base permettra également à l’AJEFO de collaborer et élargir son champ d’interventions avec d’autres organismes afin de faire avancer l’accès à la justice en plus des projets qu’elle mène en ce moment ».

L’AJEFO poursuivra ses discussions avec le ministère de la Justice du Canada pour assurer la pérennité des projets dont elle a récemment déposé des demandes de financement pluriannuelles, à savoir CliquezJustice.ca, le Centre d’information juridique d’Ottawa et le Centre d’information juridique de Sudbury (Volet Information) ainsi que Jurisource.ca (Volet Formation).

L’Association des juristes d’expression française de l’Ontario facilite un accès égal à la justice en français pour tous et partout en Ontario.

- 30 -

Renseignements :
Mme Charlotte Calen
Gestionnaire des communications
Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO)
ccalen@ajefo.ca

Imprimer Courriel