• Reunion
  • Accueil
  • Qui sommes-nous?
  • Communiqués de presse
  • 2020
  • L'AJEFO réagit à la proposition de son exclusion du Comité sur l’équité et les affaires autochtones du Barreau de l’Ontario

Communiqués de presse

L'AJEFO réagit à la proposition de son exclusion du Comité sur l’équité et les affaires autochtones du Barreau de l’Ontario

Ottawa, le 25 février 2020 – L’Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO) exprime son étonnement quant à l’avis de motion rendu public le 24 février visant à bannir l’AJEFO du Comité sur l’équité et les affaires autochtones (« Comité EAIC ») du Barreau de l’Ontario (« Barreau »). La motion sera présentée à la réunion du Conseil du Barreau du 27 février prochain.

L’AJEFO siège depuis plusieurs années au Comité EAIC. Le mandat du Comité EAIC inclut, entre autres, aborder toutes les questions touchant les personnes d’expression française et consulter les groupements francophones lors de l’élaboration de politiques. La teneur des dossiers et discussions du Comité EAIC sont d’une très grande importance pour l’AJEFO, ainsi que pour les justiciables et la communauté juridique francophones. L’AJEFO est d’avis qu’il est primordial que les intérêts des francophones soient représentés dans les discussions du Comité EAIC afin que le Comité puisse remplir son mandat. Notre organisme est engagé envers les principes d’égalité et de diversité et désire continuer à représenter les intérêts des communautés francophones au sein de ce Comité.

« L’AJEFO a toujours entretenu d’excellentes relations de travail avec le Barreau et le Comité EAIC », indique Me Nadia Effendi, présidente de l’AJEFO. « L’AJEFO est donc surprise de voir qu’une motion visant à l’exclure du Comité sera présentée le 27 février. Nous désirons poursuivre notre collaboration avec le Barreau ainsi que le Comité EAIC afin d’y partager nos perspectives relatives à l’accès à la justice en français en Ontario et, ultimement, assurer que le Barreau respecte son mandat d’offrir ses services dans les deux langues officielles ».

En effet, en 2015, le Barreau de l’Ontario a adopté une Politique sur les services en français qui bonifie l’engagement et les obligations du Barreau de fournir des services en français en vertu de la Partie V du Règlement administratif no 2

« Nous souhaitons continuer à collaborer avec le Barreau afin d’assurer l’équité au sein de tous les dossiers étudiés que ce soit des dossiers touchant les communautés francophones ou tout autre groupe », rajoute Me Effendi.

L’AJEFO n’a pas été consultée quant à cette motion visant à l’exclure du Comité EAIC et souhaiterait l’être avant qu’une décision soit prise par le Conseil du Barreau. Entre temps, l’AJEFO s’assurera que sa position soit entendue et encourage sa membriété à partager leurs préoccupations avec les membres de la communauté juridique.   

L’Association des juristes d’expression française de l’Ontario facilite un accès égal à la justice en français pour tous et partout en Ontario.

- 30 -

Renseignements :

Mme Charlotte Calen
Gestionnaire des communications
Association des juristes d’expression française de l’Ontario (AJEFO)
ccalen@ajefo.ca

Imprimer Courriel