Répertoire des membres

Honorable Michelle O'BONSAWIN

Juge
Cour supérieure de justice de l’Ontario

 

Madame la Juge Michelle O’Bonsawin est Abénakise, membre de la première nation d’Odanak au Québec et la première juge autochtone nommée à la Cour supérieure de justice de l’Ontario à Ottawa. Elle est originaire d’Hanmer dans la région de Sudbury, parfaitement bilingue tout en apprenant sa langue Abénakise.

Avant d’être nommée juge, Madame la juge O’Bonsawin était l’avocate générale du Groupe des soins de santé Royal Ottawa. Elle a été avocate à la Société canadienne des postes.  Madame la juge O’Bonsawin a pratiqué dans les domaines du droit de la santé mentale, du droit du travail et de l’emploi, des droits de la personne et de la protection de la vie privée. Elle a également enseigné le cours Les autochtones et le droit à temps partiel à l’Université d’Ottawa. 

Madame la juge O’Bonsawin a obtenu son LL.B. du programme de common law français à l’Université d’Ottawa et son LL.M. à Osgoode Hall en 2014 (Thèse: Treatment Orders in the Mental Health Context – Do They Really Work?). Elle termine actuellement son PhD à l’Université d’Ottawa (Thèse: A Principled Approach: Mandatory Application of the Gladue Principles at Review Board Hearings).  Elle a récemment reçu la bourse d'études 2021 de l’École des Abénakis afin de fréquenter Middlebury Language School pour l’été 2021.

Madame la juge O’Bonsawin continue d’être très active au sein de la communauté juridique. Elle est membre du Conseil d’administration de l’Institut canadien d’administration de la justice et était membre du Bureau des gouverneurs de l’Université d’Ottawa et du Conseil d’administration des Services juridiques autochtones à la Clinique d’aide juridique de l’Université d’Ottawa.

Madame la juge O’Bonsawin agit à titre de présidente du Comité d’éducation et membre du Comité de technologie de l’Association canadienne des juges des cours supérieures. Elle est présidente du Réseau ontarien d’éducation juridique à Ottawa, membre du Comité d’équité et de diversité de la Cour supérieure de justice de l’Ontario et membre des comités organisateurs des conférences nationales. Elle agit aussi à titre de mentor pour des avocat(e)s et étudiant(e)s en droit. 

Madame la juge O’Bonsawin est régulièrement invitée comme conférencière pour parler du droit de la santé mentale et des principes Gladue. Elle a prononcé des conférences devant l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario, à l’Institut canadien d’administration de la justice, l’Institut national de la magistrature, au Comité d’action sur l’accès à la justice en matière civile et familiale, à l’Université d’Ottawa et à l’Association du Barreau du comté de Carleton.

Madame la juge O’Bonsawin a plusieurs publications à son actif telles que:

  • Access to Justice and Gladue Reports: We All Have a Role to Play dans Lawyer’s Daily (2020)
  • A Principled Approach: Applying Gladue Principles at the Ontario Review Board dans la Collection sur le droit des autochtones pour l’Institut national de la magistrature (2018)
  • Canada’s Bill C-14 [NCR] A Knee Jerk Reaction to Sensationalized Not Criminally Responsible Cases dans Canadian Criminal Law Review (2016)
  • Le livret sur la santé mentale: un guide pour les membres du système judiciaire (2016).

En 2019, Madame la Juge O’Bonsawin a été intronisée au sein de la Société honorifique de common law de l’Université d’Ottawa.  Elle a été nominée pour le prix Laura Legge en 2017 et présentée dans Tête à tête – Improving Understanding in the Nation’s Courtrooms en 2016. En 2013, elle a été lauréate du prix Rising Star du magazine Lexpert qui l’a reconnu comme l’une des meilleures avocates de moins de 40 ans au Canada. Elle a également été reconnue par Postes Canada comme une femme d’affaires de premier plan lors de la journée mondiale de la femme en 2008.  

Recherche dans le répertoire d'avocats